samedi 29 mai 2010

Fiche de lecture : Séquence 5 : «Manon Lescaut» Texte 1 de l’Abbé Prévost :

Fiche de lecture : Séquence 5 : «Manon Lescaut» Texte 1 de l’Abbé Prévost :


Plan :


  1. L’euphorie du coup de foudre
  1. Le «topos» romanesque de la première rencontre amoureuse
  2. La métamorphose de Des Grieux
  3. L’idéalisation de l’amour


  1. Les ambiguïtés du coup de foudre
  1. Alternance du récit, du discours du narrateur et des discours rapportés des personnages
  2. Le portrait de Manon contrasté entre femme-enfant et femme-fatal :


  • :


==> Roman-mémoire racontant une histoire fictive

==> Présenter par un personnage narrateur se faisant passé pour l’auteur

==> Roman français : (sous l’influence du roman picaresque espagnol ; apparu au 16ème siècle ; raconte à la première personne la vie d’un picaro, cad d’origine modeste et de naissance obscure ; va beaucoup voyager et connaître des aventures pour se faire une place dans la société à l’aide de moyens malhonnêtes)

==> Roman permettant de décrire toutes les classes sociales

==> Le personnage annonce la figure moderne de l’anti-héros (n’en a pas les caractéristiques)

==> Référence à Lazarillo de Tornes (1563) : roman picaresque imiter par Lesage dans «Gil Blas» publié en 1715

==> Prévost reprend certaines caractéristiques du roman picaresque (aventures ; rebondissements ; différents milieux sociaux ; voyages ; mouvement)

==> Héros aristocrates tend à déshonorer son milieu social

==> Roman d’amour fatal


Introduction :


==> Prévost à une vie d'aventurier (Abbé ; militaire) ; à écrit plusieurs romans

==> Titre initial : «L’histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescault» publié dans le Tome 7 des «Mémoires et aventures d’un homme de qualités»

==> Il réécrit une 2ème version qui sera publié : «Manon Lescault»

==> Se présente comme un récit enchâssé (récit dans le récit) dans les mémoires du marquis de Renoncourt

==> Renoncourt raconte ses 2 rencontres à 2 ans d’intervalle avec Des Grieux et Manon

==> Il retrouve Des Grieux seul et désespéré à son retour de Louisianne et raconte son histoire à l’auberge

==> La scène du coup de foudre immédiat est très connue et Des Grieux souligne son caractère fatal



Transition :


Dans une première partie on s'intéressera à l'euphorie du coup de foudre avant d’analyser les ambiguïtés du récit rétrospectif.


  1. L’euphorie du coup de foudre
  1. Le «topos» romanesque de la première rencontre amoureuse


==> Dans cette scène, Prévost développe la première rencontre attendue dans tout les romans d’amours

==> Rencontre placé sous le signe du hazard (destin) ; circonstance banales (Des Grieux avec Tiberge) s'apprêtent à rentré chez son père pour les vacances.

==> Cadre urbain ; aucunes description de la ville

==> Manon se distingue en descendant du coche (apparition)

==> «Mais», «une», «seul» : mots soulignant cette distinction

==> Des Grieux précise qu’il a comme motif la curiosité

==> Scène faisant échos à la première rencontre entre Manon et Renancourt

==> Manon attire les regards ; séduction immédiate => élément perturbateur


  1. La métamorphose de Des Grieux


==> coup de foudre raconté comme une étape fondamentale dans le roman d’apprentissage

==> Des Grieux est naïf et niai => amour expérimenté en pureté (puceau XD)

==> Innocence morale

==> Des Grieux quitte Tiberge pour Manon / Idée que l’amour rend traître

(«sagesse et retenue» s’opposant à «enflammer»)


  1. L’idéalisation de l’amour :


==> Métamorphose relève du merveilleux (magie) ; se rapproche du comte de fée

==> Idée de l’amour capable de prodiges

==> Personnification de l’amour en divinité

==> Ironie de l’auteur sur son personnage

==> Locution proverbiale : «L’amour rend aveugle»

==> Des Grieux se croit dans la raison alors que Prévost le considère comme aveugle.

==> Allusion à Cupidon

==> Coup de foudre vécu comme un envoûtement renforcé par l’intensif

«si charmant»

==> Champ lexical de la passion hérité du 17ème siècle

==> Métaphore de la préciosité et de la flamme de l’amour

==> Périphrase désignant Manon comme «Maîtresse de son coeur» (dommination de Manon)





Transition :


Cette scène de première rencontre reprend le vocabulaire et éléments du coup de foudre traditionnel (amour née de la premier regard) transformant Des Grieux...


  1. Les ambiguïtés du coup de foudre
  1. Alternance du récit, du discours du narrateur et des discours rapportés des personnages


==> Alterne le récit passé avec son commentaire fait à Renoncourt et avec le discours rapportés des personnages sous un style indirect.

==> Récit subjectif (s’efforce de se montrer vertueux) ; interprète les faits de la manière qui l’arrange

==> «J’aurais porté» irréel du passé exprimant un regret souligné par «Hélas»

==> Emploi du passé composé

==> Effet moralisateur (ne sais rien de Manon) ; incertitude

==> Discours rapporté au style indirect ; accentue la distance entre passé / présent

==> Distance des paroles de Manon (pas fidèle à la réalité)


  1. Le portrait de Manon contrasté entre femme-enfant et femme-fatal :


==> Peu de descriptions physiques ; reste dans l’ombre

==> Manon est déterminé par cette indétermination physique

==> Se présente comme une femme ambivalente

==> Des Grieux souligne son ingénuité

==> Elle fait preuve d’un précocité étonnante et met en place une stratègie de manipulation sur Des Grieux


  1. Un auto plaidoyer implicite :


==> Des Grieux raconte son histoire (manifeste son désespoir et ses fautes commises)

==> Pas de regret implicit

==> Cherche à persuader Renoncourt qu’il n’est pas responsable du mauvais sort qui l’accable

==> Idée du hazard (destin) marque la rencontre

==> Idée de fatalité

==> Il ne se remet jamais en cause et met en cause Manon (malheur)

==> Il émet des phrases prémonitoires

==> Il met en cause la fatalité (mauvaise étoile)

==> Allégorie finale : «amour => divinité»

==> Registre du merveilleux







Conclusion :


==> Scène fameuse (marque l’étape fondamental du livre : «la rencontre») qui est un élément perturbateur dans le schéma narratif (coup de foudre)

==> Des Grieux insiste sur la caractère envoûtant de la jeune fille

==> Perte du contrôle de lui même / «La passion l’emporte sur la raison» elle attire le regard // Référence au mystère de la femme

==> Idée de la fatalité de la rencontre

==> Seconde description de Manon pour le lecteur

==> Cette scène developpe le «topos» romanesque


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire